| |

Ekuanot (Equinox) vs. Sorachi Ace

Avec toutes ces variétés de houblon, il est parfois difficile de s’y retrouver et surtout de faire un choix pour sa recette de bière. Dans cette nouvelle série d’articles nous allons partir à leur découverte et les comparer.

Pour ce premier versus nous avons choisi l’Ekuanot et le Sorachi Ace. Pourquoi ces variétés nous direz-vous ? Car ces deux houblons nous ont séduits sur le papier et on était curieux de les découvrir.

Afin de comparer correctement ces deux variétés, nous sommes partis sur une recette simple de Pale Ale, où seuls les houblons diffèrent. Les quantités utilisées furent les mêmes et le moût a été divisé en deux après l’étape du rinçage des drêches pour réaliser deux ébullitions en simultané.
Le style Pale Ale est un terrain parfait pour laisser ces deux houblons s’exprimer. Le côté malté est présent pour les accompagner tout en restant discret et l’amertume ne masquera pas les saveurs.
Les additions en fin d’ébullition, en hop stand et en dry hopping apporteront des arômes, mais également des saveurs houblonnées.

Recette Ekuanot Pale Ale Recette Sorachi Ace Pale Ale

Cette opposition de variété n’a pas pour but de les mettre en concurrence et de désigner un vainqueur, mais simplement de mettre en évidence leur caractère par comparaison. C’est aussi pour cela que nous avons pris deux variétés de houblon au profil bien différent.

Le houblon Ekuanot

La variété Ekuanot, anciennement appelée Equinox ou HBC 336, a été développée par la société américaine Hop Breeding Company, celle qui possède également le Mosaic et le Citra, rien que ça ! Le caractère annoncé de ce houblon est fruité avec des saveurs et des arômes de citron, de papaye, de melon et de poivre vert. Ses styles de bières de prédilection sont : IPA, American Pale Ale et Pilsner.
Le profil de l’Ekuanot est le suivant :

  • 14.5%-15.5% Acide Alpha
  • 4.5%-5.5% Acide Beta
  • 32%-38% Co-Humulone
  • Origine US

Le houblon Sorachi Ace

La variété Sorachi Ace a été développée par la brasserie japonaise Sapporo Breweries. Le caractère annoncé de ce houblon est herbacé avec des saveurs et des arômes de citron, d’orange, de coriandre, d’aneth et même de noix de coco. Son style de prédilection est la Saison.
Le profil du Sorachi Ace profil est le suivant :

  • 11.5%-16% Acide Alpha
  • 6%-7.5% Acide Beta
  • 23%-28% Co-Humulone
  • Origine Japon

La dégustation

Afin d’obtenir différentes perceptions, la dégustation des deux bières s’est faite avec plusieurs personnes et voici ce qu’il en est ressorti.

Ekuanot :

  • À la vue, l’Ekuanot Pale Ale est blonde avec un trouble, le col de mousse est fin et persistant.
  • Au nez, les sensations fruitées sont dominantes (fruits tropicaux, mangue, ananas), certains y verront un côté floral (rose, géranium).
  • En bouche, on retrouve les saveurs fruitées avec toujours les fruits tropicaux, la mangue, l’ananas, la papaye. Elle est douce et sucrée. De légères saveurs herbacées, résineuses peuvent se faire sentir. L’amertume est modérée, apportant un côté agrume.

Sorachi Ace :

  • À la vue, la Sorachi Ace Pale Ale est très similaire à l’Ekuanot, peut-être légèrement plus foncée.
  • Au nez, la noix de coco séchée, râpée se fait clairement ressentir. Puis des arômes herbacés d’aneth viennent s’y mélanger. On peut également percevoir des arômes épicés avec une sensation légèrement piquante.
  • En bouche, on retrouve les arômes et saveurs d’aneth (qui prennent pour certains un peu trop le dessus) et d’épices. Elle est plus sèche que l’Ekuanot, moins sucrée, avec une amertume plus tranchante. La noix de coco est devenue, au fil de la dégustation, plus subtile à percevoir voir inexistante pour certains, et a été remplacée par l’aneth.

En conclusion

La comparaison de ces deux bières fût très intéressante et enrichissante. Ces deux houblons sont effectivement très différents et cette expérience nous a permis de voir plus précisément leur caractère. La différence entre deux variétés de houblon nous surprendra toujours, surtout ici où elle est nettement remarquable avec un profil fruité et un autre herbacé.

L’Ekuanot Pale Ale était bien équilibrée, peut-être avec un peu plus de dry hopping pour la prochaine fois. Ce houblon nous a donné envie de l’utiliser plus souvent à l’avenir. En tout cas il mérite sa place aux côtés des grandes variétés de houblons fruités.

La Sorachi Ace Pale Ale était assez puissante en goût, peut-être diminuer les doses pour la prochaine fois. Ce houblon est assez particulier et ne peut pas laisser indifférent, soit on aime, soit on n’aime pas. Et c’est en cela qu’il est intéressant et qu’il mérite d’être découvert. Pour notre part, il a réussi à nous séduire et à nous convaincre par sa particularité et son caractère.
Le dosage du Sorachi doit se faire en fonction des goûts du brasseurs et du style de la bière. Ne pas avoir la main trop lourde pour un résultat subtil et le doser normalement pour un effet marqué. Le mieux étant de faire des brassins test pour apprendre à le maîtriser correctement.

Quoi qu’il en soit, l’Ekuanot et le Sorachi Ace sont deux houblons très intéressants et ils ont su nous convaincre.

Sources :

Little Bock

Notre application web pour brasseurs amateurs

Facebook